613-562-5199
info@icjcanada.org

Displaying items by tag: droits de la personne

conference banner W w date

La section canadienne de la Commission internationale de juristes (CIJC) est fier de travailler en partenariat avec le Centre de recherche et d'enseignement sur les droits de la personne (CREDP) pour organiser une conférence nationale et international unique : « Réaliser les droits 2017 : Droits de la personne et constitutionnalisme » qui se déroulera du 8 au 10 juin 2017 à l’Université d’Ottawa. 

Notre intention est de réunir, pour la première fois, la gamme complète de praticiens, d’universitaires et de défenseurs qui travaillent sur les droits de la personne partout au Canada et ailleurs, afin de discuter des défis et des possibilités liés à la réalisation effective des droits de l’homme et relatifs aux arrangements constitutionnels et aux accords de gouvernance. Cette importante conférence coïncide avec le 150e anniversaire du Canada, qui offre une occasion particulière de célébration et de réflexion. 

Pour organiser cette conférence, le CREDP et la CIJC travaillent en partenariat avec l’Association canadienne des Commissions et Conseil des droits de la personne (ACCCDP), le Centre de recherches pour le développement international (CRDI), l’Association canadienne des avocats et avocates en droit des réfugiés (ACAADR), et le Laboratoire de recherche interdisciplinaire sur les droits de l’enfant (LRIDE). La conférence, mettant en scène plusieurs réunions, séances, ateliers et activités sociales parallèles à caractère distinct, contribuera de manière significative au développement et au renforcement du champ des professionnels des droits de l’homme.

À l’occasion de la Conférence, la CIJC lancera notre livre sur la primauté du droit et le Canada en 2017, et notre réunion annuelle de membres aura lieu le 7 juin à Ottawa.

L’inscription est ouverte, et nous acceptons des applications de bénévoles.

Nous avons hâte de vous accueillir à Ottawa en grand nombre !

Published in Nouvelles

HOC 2017 0131 CD 05 030 web SMALLLe Prix Tarnopolsky 2016 a été décerné à la professeure Jennifer Bond. Le 31 janvier, 2017, c’était notre plaisir de tenir un événement spécial pour la Professeure Bond, sur la Colline Parlementaire à Ottawa. Plusieurs membres de la CIJC, avocats et avocates, députés et sénateurs, et membres de la communauté ont été présents pour reconnaitre et célébrer les réussites de la Professeure Bond. Suivant la cérémonie, la Professeure Bond a discuté l'importante question « Comment s'adresser à la crise des réfugiés? », avec la Sénatrice indépendante pour l’Ontario, Ratna Omidvar.

Jennifer Bond est professeure agrégée à l'Université d'Ottawa; presidente de l'Initiative mondiale de parrainage de réfugiés; et fondatrice et professeure-conseil du Carrefour des réfugiés de l'Université d'Ottawa. Elle a aussi été conseillère spéciale auprès du ministère de l'Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté; et dirigé la création du Programme d'appui au parrainage de réfugiés, qui a mobilisé plus de 1 300 avocats bénévoles pour aider les Canadiens de tout le pays qui cherchaient à parrainer des réfugiés à titre particulier. En plus de publier de nombreux écrits, elle intervient souvent dans les médias comme commentatrice, a fréquemment prononcé des allocutions lors d'événements nationaux et internationaux, et est intervenue dans des litiges, notamment en témoignant dans d'importants dossiers de réfugiés auprès de la Cour suprême du Canada. Elle est titulaire d'un baccalauréat ès arts et d'un baccalauréat en commerce de l'Université de Calgary, d'un baccalauréat en droit de l'Université de Victoria et d'une maîtrise en droit de la Yale Law School.

Sa candidature a été soutenue par plusieurs collègues qui ont souligné le dévouement hors pair de Jennifer pour la cause des réfugiés au cours de la dernière décennie. Elle a fait preuve d'un leadership, d'un souci de se porter à la défense d'autrui, et d'une volonté d'éveiller la conscience communautaire face à la crise des migrants qui forcent l'admiration, et elle a été une incroyable source d'inspiration pour beaucoup dans le cadre de son travail.

DSC 0039copy

Parmi les critères de 2016, le prix Tarnopolsky devait être attribué à une personne qui n'avait pas encore atteint la moitié de sa carrière. Étant donné le parcours remarquable qu'elle a accompli jusqu'à maintenant, Jennifer est une candidate qui mérite vraiment cette distinction.

 

 

 

 

Published in Nouvelles

teaching profile crepeau 250x350 0Date: 18 janvier 2016 - 11h30 - 13h
Lieu: Université d’Ottawa, Pavillon Fauteux, 57, rue Louis-Pasteur, salle 147B
Gratuit. Événement en anglais et français. Inscription requise. Les places sont limitées et disponibles sur la base du « premier arrivé, premier servi ». S’inscrire à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

Présenté par la CIJ Canada, avec le Centre d'études en politiques internationales, et le Centre de recherche et d’enseignement sur les droits de la personne.

François Crépeau est professeur titulaire à l’Université McGill, où il détient la Chaire Hans et Tamar Oppenheimer en droit international public, et est Directeur du Centre pour les droits de la personne et le pluralisme juridique. Il est Rapporteur spécial des Nations Unies pour les droits de l’homme des migrants (2011-2017) : il a effectué des missions officielles en Albanie, en Tunisie, en Turquie, en Italie, en Grèce, au Qatar, au Sri Lanka, à Malte, et a produit des rapports thématiques sur : la détention des migrants, la protection des droits humains aux frontières extérieures de l’Union européenne, les migrations climatiques, la gouvernance globale des migrations, l’exploitation du travail des migrants, les pratiques de recrutement de la main-d’œuvre étrangère. Professeur invité à l’Université catholique de Louvain (2010-2019), il est membre de la Société Royale du Canada, fut Lauréat 2008-2011 de la Fondation Trudeau, et est un Avocat Émérite du Barreau du Québec. Il a prononcé de nombreuses conférences, a publié de nombreux articles scientifiques, a écrit, dirigé ou codirigé dix ouvrages, et est membre de plusieurs comités éditoriaux de revues savantes.

Published in Nouvelles

arbour and mendesLe 5 novembre 2015, la CIJ Canada a désigné l’Honorable Louise Arbour comme lauréate du prix Walter S. Tarnopolsky, une distinction décernée annuellement à un individu ayant contribué de façon significative à la promotion des droits de la personne au Canada ou à l’étranger. Pour la remise du prix, une cérémonie intime a eu lieu dans la salle de conférence des juges de la Cour d’appel du Québec à Montréal.

Errol Mendes, président de la CIJ Canada, a chaleureusement félicité Mme Arbour, citant qu’il était inutile de la présenter, car nombreux sont ceux qui connaissent sa contribution exceptionnelle aux domaines de la justice et des droits de la personne au Canada et dans le monde entier.

Me Arbour a siégé à la Cour suprême de l'Ontario, à la Cour d'appel de l'Ontario, et à la Cour suprême du Canada de 1999 à 2004. Elle a présidé une commission d'enquête sur la prison pour femmes de Kingston en Ontario. Elle a occupé des postes importants aux Nations Unies, dont celui de Haut-Commissaire aux droits de l'homme et procureur général pour les Tribunaux pénaux internationaux pour l'ex-Yougoslavie et le Rwanda. Elle est membre de la Commission mondiale sur les politiques en matière de drogues et de la Commission internationale contre la peine de mort. Elle est également membre du Conseil consultatif de la Coalition pour la Cour pénale internationale et a été membre de la Commission mondiale sur les élections, la démocratie et la sécurité. De 2009 à 2014, elle était présidente et directrice générale de l'International Crisis Group, une organisation qui contribue de manière considérable à la paix et la sécurité dans le monde.

Louise Arbour et alSarah-Michèle Vincent-Wright, Stéphane Beaulac,Louise Arbour, Frédéric Bérard, Errol Mendes, Pierre Dalphond et Nathalie Des RosiersAprès avoir reçu le prix, Mme Arbour a livré un court discours devant une foule attentive de confrères et de consoeurs juristes avant de répondre candidement à leurs questions. Elle a également offert quelques réflexions sur l’état actuel des droits de la personne, exprimant un optimisme prudent que nous entrons dans une ère nouvelle où les défis mondiaux seront attaqués de façon pragmatique selon des observations factuelles, particulièrement en ce qui concerne les politiques sur les migrants et sur la drogue. D’ailleurs, Mme Arbour a indiqué que ce prix revêt pour elle une importance particulière, Walter Tarnopolsky étant un ancien collègue pour qui elle portait énormément de respect.

 

Published in Nouvelles

QCCADans le cadre de ses activités régionales, le chapitre québécois de la Commission internationale de juristes (section canadienne) – alias CIJ Canada – a tenu à la Cour d’appel du Québec le colloque « La Magna Carta et son impact ici » pour souligner le 800e anniversaire de la grande charte. Organisée par le professeur Stéphane Beaulac et l’ex-juge Pierre Dalphond, maintenant chez Stikeman Elliott, cette conférence présentait une brochette impressionnante d’intervenants, dont la juge en chef du Québec, Nicole Duval-Hesler, le sénateur Serge Joyal, le criminaliste Jean-Claude Hébert, le professeur Lionel Smith et la doyenne Nathalie Des Rosiers. Le dernier panel, portant sur la grande charte et les libertés fondamentales, était formé du professeur émérite Jacques Frémont, président de la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse, et de Me Frédéric Bérard, doctorant et chargé de cours à l’Université de Montréal.

Montreal Magna CartaCe colloque scientifique se terminait avec le lancement de l’Observatoire des mesures visant la sécurité nationale, dont Stéphane Beaulac est le directeur fondateur. Il s’agit d’une initiative régionale de CIJ Canada. Hébergée au Centre de recherche en droit publique, cette ressource Web a pour mission de répertorier la documentation et de suivre les développements en matière de mesures de sécurité nationale. Site bilingue, l’Observatoire constituera en outre, grâce à son blogue, une agora de discussion des enjeux et de diffusion des opinions des intervenants dans le domaine. Ce blogue permettra une collaboration interinstitutionnelle des facultés de droit de l’Université de Montréal (Stéphane Beaulac), de l’Université Laval (Fannie Lafontaine), de l’Université d’Ottawa (Errol Mendes) et de l’Université Dalhousie (Rob Currie).

Enfin, l’événement à la Cour d’appel du Québec s’est clos avec un hommage à l’honorable Louise Arbour, C.C., G.O.Q., qui recevait le prix Tarnopolsky 2015 décerné par CIJ Canada.

Published in Nouvelles

La Commission internationale de juristes (section canadienne) est heureuse d’annoncer la mise en ligne d'une nouvelle ressource en lien avec le thème de la primauté du droit («rule of law») et la protection des droits humains.  Il s'agit du site Web de l’«Observatoire des mesures visant la sécurité nationale» (ou OSN), hébergé à la Faculté de droit de l’Université de Montréal.  Il s'agit d'une initiative du chapitre québécois de CIJ-Canada, en collaboration avec le Centre de recherche en droit public de l'Université de Montréal.  Le professeur Stéphane Beaulac, Ph.D. (Cantab.), professeur titulaire et vice-président régional pour le Québec en est le directeur fondateur.  L'OSN constitue une plateforme pour fins de recherche et de diffusion de la législation, des projets de lois, des directives gouvernementales et des autres documents officiels relatifs aux mesures visant la sécurité nationale (e.g. projet de loi C-51).  Il permettra en outre de colliger et de partager les opinions et commentaires des différents intervenants sur le sujet, notamment grâce à un blogue.

Visitez l'observatoire! --> http://osn.openum.ca/a-propos/presentation/

Published in Nouvelles