613-562-5199
info@icjcanada.org

À propos de Walter Tarnopolsky

walter tarnopolsky

Walter Surma Tarnopolsky, juge et professeur d'université, né à Gronlid (Saskatchewan) en 1932, a obtenu un baccalauréat ès arts (1953) et un baccalauréat en droit (1957) de l'Université de la Saskatchewan, une maîtrise ès arts de l'Université Columbia, en 1955, et une maîtrise en droit de la London School of Economics, en 1962. M. Tarnopolsky a enseigné le droit dans plusieurs universités canadiennes, se spécialisant dans le domaine des droits de la personne et des libertés civiles.

Il a été professeur de droit à l'Université de la Saskatchewan, de 1959 à 1960 et de 1963 à 1967, à l'Université d'Ottawa, de 1962 à 1963 et de 1979 à 1983, à la Osgoode Hall Law School de l'Université York, de 1967 à 1968 et de 1972 à 1979, ainsi qu'à l'Université de Windsor, de 1968 à 1972, où il a été également doyen de la Faculté de droit. Il a occupé brièvement la fonction de vice-recteur à l'enseignement à l'Université York, en 1972.

M. Tarnopolsky, qui était surtout connu comme un défenseur des droits de la personne, a présidé de nombreux comités d'enquête de la Commission ontarienne des droits de la personne, de 1967 à 1978, et a participé à la rédaction de lois relatives aux droits de la personne à l'échelle provinciale, dont la Déclaration des droits de la personne du Manitoba, en 1970, et le Code des droits de la personne des Territoires du Nord-Ouest, de 1983 à 1984, ainsi qu'à l'échelle fédérale, en participant notamment à la rédaction de la Loi canadienne sur les droits de la personne, en 1978, et de la Charte canadienne des droits et libertés. Il a été associé à un certain nombre d'organismes de défense des droits de la personne, dont le Comité des droits de l'homme des Nations Unies, de 1977 à 1983, l'Association canadienne des libertés civiles, de 1977 à 1982, l'Institut canadien des droits de la personne, et le Comité pour la défense de Valentyn Moroz, dans les années 1970.

M. Tarnopolsky, qui était d'origine ukrainienne, a participé à la vie de la communauté ukrainienne du Canada, notamment au sein d'organismes comme la Ukrainian Canadian Professional and Business Federation et l'Institut canadien d'études ukrainiennes. Il a écrit plusieurs livres, dont The Canadian Bill of Rights (1966, 1975) et Discrimination and the Law in Canada (1982). Il a également coécrit Newspapers and the Law (1981) pour la Commission royale sur les quotidiens. M. Tarnopolsky a été nommé juge à la Cour d'appel de l'Ontario en 1983. Il est décédé le 15 septembre 1993.